Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16 décembre 2009

Premier souhait pour 2010 : CHANGER Puteaux-Infos

Puteaux-Infos décembre 2010.jpg

Puteaux-Infos est le journal mensuel communal. Dans sa forme actuelle, il semble convenir à certains putéoliens si l'on se réfère à la dernière enquête  de satisfaction de lecteurs.

Pour intéresser l'ensemble des putéoliens, beau projet démocratique, une mutation de cette publication, à dimension raisonnable, est nécessaire, pour concilier des lecteurs éventuellement contraires.

ANNEE 2009

Puteaux-Infos, de décembre 2009, reste une publication lourde de 66 pages, très illustrée, luxueuse et donc plus coûteuse que de nombreuses publications d'autres villes d'importances comparables, trop coûteuse, même si le papier est maintenant recyclé.

Les textes sont à forte tendance publicitaire optimiste. Les responsables de l'édition semblent tous sous l'emprise d'une « pensée positive », à l'américaine, telle qu'elle s'exerçait encore là- bas, il y a deux ans: « Demain sera meilleur qu'aujourd'hui : pensée- bouclier. Il faut professer sans faillir que tout va et ira bien. Cette idéologie  produit une capacité de l'ordre du réflexe à écarter les nouvelles qui dérangent ».

Sur 12 photos sur 13, Madame Le Maire sourit (notons l'avancée vers une normalisation du nombre de photos personnelles). [M Santini, Maire d'Issy-les-Moulineaux, dans « Point d'appui »  de décembre sourit aussi 6 fois, mais sur 6].

Presque tout le monde sourit d'ailleurs : le fils du maire, les enfants, les employés de la poste et de pôle emploi, les seniors, les policiers, les mariés, les parents d'enfants baptisés, M Devedjian et le père Noël.

le temps des cerises.jpgLe 11 novembre au cimetière et la réunion de travail du CES sont des pages aux visages sérieux.

En page 59, « La parole est à vous », titre extrait d'un manuel de Démocratie participative, ne comporte que des questions techniques, politiquement aseptisées.

Dans son éditorial, Madame Le Maire, en responsable, place Puteaux sous un triple signe : la solidarité, la générosité et la convivialité.

La convivialité est largement présente et commentée, ainsi que les activités culturelles et ludiques.

La générosité n'est pas celle de la mairie: il s'agit d'appels aux citoyens pour qu'ils «donnent » au Téléthon (controversé), à Action contre la faim, à la Croix Rouge, à Handicap International !!!

La valeur correspondante, pour une mairie, ne serait-elle pas plutôt la justice sociale ?

La solidarité, avec les handicapés, est plus théorique que concrète, dans ce journal en tout cas : « Marie-Dominique... se bat  pour garantir un réel accès aux droits fondamentaux à toutes les personnes en situation de handicap ». Marie Dominique réussit- elle comme elle le souhaite ?

Le développement durable n'occupe que 2 pages dont la page sur les bons gestes,   écrite pour les rares passionnés- agités d'un tel tri sélectif. Un village expérimental japonais fait encore mieux.

Chaque famille a 34 poubelles différentes pour tris divers, tous les objets, avant d'être mis dans les poubelles, doivent être lavés, mais il n'y a cependant qu'un lieu de dépôt, lieu également des recyclages  de 80%  des déchets.

Le Savoir a peu de place en décembre ...L'évocation de l'égalité des chances n'a pas la pertinence souhaitée.

Lire la suite

01 décembre 2009

Conseil Municipal de Puteaux : quand les délibérations passent, l’information publique trépasse

puteaux_conseil_municipal_rien_a_cacher.jpgLa ville de Puteaux, malgré l'importance de ses moyens financiers, n'est pas performante quant à l'information du public et des élus sur le fonctionnement des Conseils Municipaux: elle est moins démocratique que certaines des villes voisines.

Cette information du public et des élus  se fonde sur le règlement intérieur propre à chaque Mairie, règlement intérieur en partie modifiable.

Puteaux pourrait s'inspirer de pratiques pertinentes de villes voisines. Par exemple :

Sur le site internet de la ville de Neuilly, ce 9/10/2009, on accède déjà aux dates des prochains conseils municipaux : jeudi 12/11 et 17/12/2009.

Le compte-rendu sommaire des délibérations du conseil municipal du  24/09 a été mis en ligne une semaine plus tard.

Le procès-verbal, c'est-à-dire l'intégralité des débats, est mis en ligne après son approbation par le conseil municipal suivant.

Sur son site, la ville de Nanterre publie l'ordre du jour du prochain conseil 10 jours à l'avance au lieu des 7 jours officiels et les élus sont également prévenus 10 jours à l'avance.

Une semaine à l'avance, cet ordre du jour est publié à l'entrée de l'Hôtel de Ville, sur les panneaux administratifs de la ville et mis à disposition le jour de la séance.

Un  compte-rendu « sténotypique » s'ajoute à l'habituel compte-rendu analytique : c'est une reprise formelle de la totalité des débats au Conseil Municipal. Fidèle à la forme orale, il reproduit le discours original en le corrigeant des marques d'hésitation et des erreurs de syntaxe. Ces documents comportent entre 70 et 100 pages, téléchargeables au format pdf.

Les Conseils Municipaux de la Mairie de Paris peuvent être suivis, en direct, par vidéo. Ces vidéos sont consultables également en différé. De plus, il est possible d'accéder à l'ensemble des débats et délibérations par un moteur de recherche multicritères. La convocation des Conseillers Municipaux se fait 12 jours francs avant les conseils et si une délibération porte sur un contrat de service public le délai est porté à 15 jours francs.

 

gatineau.jpg

Et puis, à Gatineau, au Québec, le calendrier 2010  des conseils municipaux est déjà publié !!!

Pendant les Conseils Municipaux, le public peut poser des questions aux élus sur des sujets reliés au domaine municipal. Les séances sont télédiffusées  en direct sur les ondes de canal vox et sont offertes le lendemain sur le site web de la ville.

Quelles premières  mesures simples de rattrapage, peut-on espérer de la Mairie de Puteaux ?

  • L'annonce, très à l'avance, des dates des Conseils Municipaux.
  • L'envoi des documents, aux élus, 10 jours avant le Conseil, au moins.
  • Une télédiffusion intégrale, en direct (et donc possible en différé),  du déroulement du conseil. Cette dernière pratique exercera une contrainte sur les quelques élus spécialistes de provocations- parasites qui pourront mieux se concentrer sur leur travail de recherche du « bien public ».

Une prochaine publication comparera des règlements intérieurs de Conseils.

Publié dans Conseil Municipal, Puteaux | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : politique, puteaux, conseilmunicipal, démocratie | | |  Facebook