Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06 janvier 2009

Palma de Mallorca et Puteaux : la ZAC du théâtre

zac_theatre.jpgPourquoi ne pas utiliser le projet de la ZAC du Théâtre pour aérer la ville, éviter les nuisances des livraisons et dynamiser les commerces ?

Palma de Mallorca et Puteaux : la ZAC du théâtre. Palma est une ville, en demi cercle, ouverte sur la mer.

Il y a quelques années, les touristes ne fréquentaient qu'une partie de la ville, équipée, en particulier, de grandes surfaces comme le Corte Ingles et de nombreux petits commerces.

Afin de pallier à la densité croissante des consommateurs sur cette zone, les autorités ont créé un second pôle d'attraction, à l'opposé de la ville, en doublant les structures d'appel : 2d Corte Ingles, Zara, Mango...

L'accès à cette zone peut se faire à pied, en train et un vaste parking souterrain a été construit à proximité. Le but est atteint.

Toutes proportions gardées, le pari de la ZAC du théâtre de Puteaux telle qu'elle est prévue semble plus aléatoire : les nouveaux commerces pourraient ne pas recevoir la clientèle nécessaire à leur survie.

D'autre part, ce projet ZAC ne répond pas aux problèmes actuels importants du centre ville.

 

Pourquoi ne pas déplacer Monoprix, vers la Seine, vers l'Ecole, dans cette ZAC ?

  • Le magasin pourrait comporter un étage afin d'utiliser une surface moindre au sol.
  • La partie « vivante » du centre de Puteaux serait ainsi un quadrilatère au lieu de rester linéaire.
  • Monoprix servirait de pôle d'attraction fort.
  • Les petits commerces prévus dans les travaux futurs occuperaient alors les locaux, achetés, de l'actuel

 

monoprix.jpgMonoprix et se trouveraient sur un axe plus favorable au négoce.

Monoprix, Mac Donald's, le fleuriste sont des entreprises qui nécessitent, pour leur approvisionnement et le retrait de leurs déchets, de très nombreuses rotations de camions qui affectent, par leur bruit, leur pollution et leur encombrement les rues Jean Jaurès et Collin, en particulier.

Ces magasins ne disposent pas d'espaces de livraison adaptés et créent des nuisances : la façade de Monoprix est rutilante, l'arrière est un cloaque (c'est la vue « sur jardin » du 19 Rue Collin).

Le recul de Monoprix, avec un nouveau tracé pour les rotations de camions et leur stationnement, en bordure de ville et non plus au centre est aujourd'hui possible.

Si la ZAC est construite, telle qu'elle est dessinée, l'occasion d'animer un plus grand espace de centre ville et de lui permettre de mieux respirer ne se présentera plus.

Le député Jean-Paul Charié vient de déposer un rapport proposant une réforme des règles d'implantation des magasins: il propose, en particulier, la création de centres logistiques mutualisés,pour les commerces, afin de supprimer les nuisances des livraisons.

Publié dans Puteaux | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : politique, puteaux, palma, france, espagne, zac | | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.