Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28 janvier 2009

Programme municipal citoyen 2008 : de la petite enfance à l'adolescence

Cette synthèse est issue du projet citoyen présenté par la liste Puteaux Ensemble aux élections municipales de mars 2008.

 

enfance_jeunesse_puteaux ensemble.jpg

Faire de l'éducation une des priorités de la Ville de Puteaux

Si la gestion de l'école primaire est assurée par la commune comme le veut la loi, on ne peut pas dire qu'à Puteaux l'école soit la priorité de la majorité.

En effet, malgré les moyens de la commune, les parents sont souvent mis à contribution pour financer les fournitures nécessaires au fonctionnement normal de l'école. On constate également un manque de personnel (ATSEM) et une pénurie de l'outil informatique.

De plus, les résultats des établissements secondaires putéoliens ne sont pas satisfaisants. De très nombreux collégiens et lycéens poursuivent leur scolarité en dehors de la ville. Le lycée Agora se classe 1860ème lycée sur 1865 étudiés.


L'objectif est de faire des écoles de Puteaux des écoles républicaines d'excellence en repensant l'action de la commune dans les établissements pour en améliorer les résultats et instaurer la justice scolaire dès le primaire.

La ville doit se sentir fière de ses établissements secondaires et permettre que les jeunes putéoliens suivent toute leur scolarité dans les établissements de la ville.

Cette excellence passe par la modernisation des écoles, en particulier par l'installation d'Internet dans les écoles, mais aussi par des mesures nouvelles pour que les écoliers puissent  bénéficier des infrastructures communales.

 

Repenser  l'action de la commune dans les écoles pour en améliorer les résultats et  instaurer la justice scolaire dès le primaire :

Nous ferions de la ville un vrai partenaire des écoles et des associations de parents d'élèves.

Tout d'abord en allouant un budget initial annuel aux chefs d'établissements afin de mieux coordonner moyens financiers et besoins pédagogiques.

En assurant les besoins en personnel (ATSEM)  qui manquent aujourd'hui. Nous essayerons de pérenniser les emplois en proposant des contrats moins précaires, en offrant de meilleures rémunérations et perspectives de carrière (comme le pratiquent les communes avoisinantes).

En mettant également en place un soutien scolaire efficace : des spécialistes rémunérés et formés, unis en groupe de travail et disposant d'une salle de travail, aideraient les élèves en difficulté sur des objectifs prioritaires, comme l'apprentissage de la lecture.

 

Moderniser les écoles :

Bien que la maîtrise de l'informatique, du multimédia et de l'Internet soit inscrite dans le socle commun de connaissances et de compétences pour les écoliers, les écoles de Puteaux ne bénéficient pas d'accès à Internet et s'avèrent peu fournies en matériel informatique.

Nous souhaiterions permettre à chaque écolier de pouvoir acquérir la maîtrise de l'informatique et de l'Internet et assurer l'accès aux enseignants à cet outil pédagogique.

Pour ce faire, nous équiperions les écoles d'accès à Internet pour les enseignants et les élèves et nous améliorions le parc informatique des écoles en tenant compte des contraintes d'enseignement.

 

Décloisonner l'école et la mairie :

La commune de Puteaux est dotée de nombreux équipements, tant dans les domaines sportifs et culturels que dans la logistique ; or, trop souvent l'école manque de moyens pour financer des activités d'éveil « extrascolaires ».

Nous proposerions d'inviter le sport et la culture à l'école via les infrastructures de la ville (musique, théâtre, arts plastiques, piscine, langues étrangères ....).

De plus, afin d'impliquer les jeunes citoyens dans la vie locale, nous proposerions d'étendre les conseils municipaux à de nouvelles commissions et d'élargir les tranches d'âges, pour participer à ces conseils, aux 16-25 ans, de sorte que les jeunes puissent développer leur engagement citoyen.

 

Proposer une ingérence solidaire de la mairie dans les collèges et lycées :

La ville doit être un vrai partenaire de ces établissements. Etre à leur écoute les aider dans leurs projets.

Elle doit assister les filières technologiques dans le développement de partenariats solides et durables auprès des entreprises de La Défense via une logique de politique économique locale neuve.

Elle doit également être à leurs côtés pour appuyer toute démarche auprès du Conseil Général (collèges) et du Conseil Régional (lycées).

 

TROUVER UNE SOLUTION DE GARDE POUR CHAQUE FAMILLE :

Puteaux compte de nombreux jeunes parents actifs confrontés aux problèmes de garde d'enfants. Comme de nombreuses villes, Puteaux manque de solutions. A la pénurie de places en crèches, s'ajoute une absence de gestion des autres modes de garde et des critères d'attribution obscurs.

Notre objectif est de proposer une solution de garde pour chaque famille, via un système transparent et juste. Cet objectif ne peut être atteint qu'en assurant une meilleure gestion des services relatifs à la petite enfance et en encourageant toutes les solutions permettant la création de places en crèches.

De plus nous souhaiterions que les attributions de places en crèches ou les propositions d'autres solutions de modes de garde soient effectuées dans la transparence.

 

Offrir une meilleure gestion des services de la petite enfance :

Nous proposerions de créer une maison de la « petite enfance » réunissant les services dédiés à la petite enfance.

Cette maison regrouperait :

- un lieu d'échange et d'information pour les parents et les assistantes maternelles

- un service capable de recenser les places disponibles chez les assistantes maternelles de Puteaux, les parents demandeurs de garde à domicile partagée ...

- un service de gestion des crèches efficace

- un service d'aide juridique pour les parents qui font appel à une assistante maternelle agréée

 

Créer des places en crèche :

Nous augmenterions la capacité d'accueil en crèche :

- en incitant les nombreuses entreprises de la ville à créer des crèches mixtes

- en incitant et accompagnant les créations de crèches familiales et privées

- en créant des crèches et en recrutant le personnel nécessaire à leur fonctionnement en capacité maximale

 

Assurer la transparence des attributions de places en crèches :

Dans un même temps, pour assurer la transparence des attributions des places en crèches :

- nous publierions les critères d'attribution que nous voulons objectifs

- nous créerions une commission d'attribution paritaire composée d'élus de la majorité et de l'opposition

Les commentaires sont fermés.