Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30 octobre 2009

Devenir ministre : orientation scolaire et professionnelle

democratie_abraham lincoln_puteaux.jpg

Les documents disponibles dans les Centres de Documentation de l'Education Nationale informent peu sur la carrière de ministre.

L'observation de l'actuel gouvernement devrait faire émerger quelques constantes.

39 personnes composent ce gouvernement  de ministres, secrétaires d'état et haut-commissaire, dont François Fillon est le Premier Ministre.

Le Président de la République, Nicolas Sarkozy, est inclus dans les données suivantes. Ce gouvernement issu du dernier remaniement du 23/06/2009 est accessible sur le site : www.tsr.ch

La fonction de ministre est à durée déterminée : elle repose sur une volonté personnelle pour y accéder, une proposition du premier ministre quand il forme ou remanie son gouvernement et une nomination par le Président de la République. Cette fonction ne se présente que très exceptionnellement en début de carrière. Elle peut être éphémère ou durer.

 

L'AGE

  • 3 membres du gouvernement ont entre 30 et 40 ans,
  • 11 ont entre 40 et 50 ans,
  • 13 ont entre 50 et 60 ans,
  • 12 ont entre 60 et 70 ans,
  • 1 a plus de 70 ans.

 

ascenseur_social_en_panne_puteaux.jpgL'ORIGINE FAMILIALE

14 membres sur 32 sont issus de familles engagées en politique, (l'origine familiale de 8 membres n'est pas accessible). Parfois, il est facile de supposer une aide politique directe :

  • Michèle Alliot- Marie fut élue conseillère municipale, pour la première fois, au sud du fief de son père, au Pays Basque. L'année suivante elle fut élue dans le fief de son père, à Biarritz.
  • Henry de Raincourt, sénateur de l'Yonne, est le fils d'un ancien sénateur de l'Yonne.
  • Roselyne Bachelot a repris le siège de député de son père.
  • 5 membres du gouvernement sur 40 sont nés dans une famille ouvrière, catégorie socio- économique fortement sous- représentée. Il s'agit de 3 familles d'ouvriers du bâtiment, d'une famille de cheminot et une de tirailleur algérien.

aziz_senni_puteaux.jpgLES DIPLOMES ET LES PROFESSIONS

  • 1 ministre n'a pas de diplôme. 1 autre fut boursier.
  • 19 membres cumulent plusieurs formations de haut niveau (ce qui explique que les formations suivantes dépassent le total de 40 !)
  • 15 ont un diplôme de Sciences Politiques.
  • 5 sont diplômés de l'Ecole Nationale d'Administration (ENA)
  • 9 sont diplômés de Grandes Ecoles : HEC, EHESS, ESC, Polytechnique, Ecole Normale Supérieure ...Ecole de Journalisme.
  • 18 sont diplômés des Universités (licences, maîtrises, DEA, DESS, Master, MBA, agrégations, doctorats) souvent en droit privé, droit public, droit des affaires, en histoire et lettres.
  • 2 ont un CAP.
  • 1 a un BTS.

 

Un exemple de cumul de formations: « Après des études secondaires au Lycée Louis-le- Grand et au Lycée Henri- IV, il entre en 1994 à l'École normale supérieure. Il y poursuit des études d'histoire, soutient un mémoire sur Le Flambeau des « Mille et une nuits » et l'Orient des Lumières, 1704-1798, sous la direction du professeur Daniel Rivet, avant d'être reçu cacique à l'agrégation d'histoire.

Diplômé par la suite de l'Institut d'études politiques de Paris, titulaire d'un DEA de droit public, il choisit finalement l'École nationale d'administration (promotion Mandela), dont il sort premier. Il parle l'arabe, appris lors de son stage de l'E N A en ambassade au Caire. » (Wikipedia)

Le métier d'avocat est sur- représenté: au moins 8 membres du gouvernement. Le monde de l'entreprise, le monde agricole sont sous-représentés.

 

repenser_egalite des chances_puteaux.jpgLA DISTINCTION

Certains membres se distinguent par des formations complémentaires d'exception :

  • Master of Laws et doctorat en droit de l'Université de Harvard.
  • Docteur Honoris Causa de l'Université libre de Bruxelles.
  • Honorary degree for french civil rights compaigne de la Manchester Metropolitan University.
  • Membre de l'Académie des Sciences Morales et Politiques
  • Assistante parlementaire, aux Etats- Unis,  de William Cohen, qui deviendra secrétaire de la Défense de Bill Clinton.
  • Champions sportifs de haut niveau...

 

D'autres membres se sont engagés dans la défense de causes approuvées :

  • Médecin dans l'humanitaire,
  • Cours de français pour les protégés de Sœur Emmanuelle, en Egypte,
  • Direction d'Emmaüs,
  • Mouvement « Ni Putes, Ni Soumises »,
  • Séjour en Kibboutz...

Connaissance remarquable d'une langue étrangère ou de plusieurs : le japonais et le russe, l'allemand, l'arabe ...

 

recherches_egalite des chances_puteaux.jpgLES CARRIERES

Les membres du gouvernement sont des élus, souvent des élus à répétition : maires, conseillers généraux, conseillers régionaux, députés, sénateurs...Il est rare de nommer au gouvernement un non- élu. Les Hauts- Fonctionnaires sont aussi concernés.

LES LIENS AVEC LE MONDE ECONOMIQUE ET LE POUVOIR DE L'ARGENT.

Des liens directs :

  • Christine Lagarde  aurait été classée 5ème femme d'affaires européennes par le « Wall Street Journal » quand elle appartenait au cabinet d'avocats d'affaires, Baker et Mckenzie.
  • Jean Louis Borloo aurait été classé par « Forbes », parmi les avocats les mieux payés du monde.
  • Anne Marie Idrac aurait été classée par « Fortune » parmi les femmes les plus puissantes du monde.
  • Eric Woerth fut dirigeant du cabinet Arthur Andersen. Sa femme gère une des plus grandes fortunes du monde : celle  de Liliane Bettencourt.
  • Luc Châtel fut Directeur des Ressources Humaines de l'Oréal.
  • Hervé Novelli fut banquier d'affaires.

La Révolution de 1789, fut une révolution bourgeoise. Deux siècles plus tard le gouvernement français ne représente pas les catégories socio-professionnelles de la Nation. La majorité des membres du Gouvernement appartient à la catégorie des cadres et des professions intellectuelles supérieures de la nomenclature PCS 2003 de l'Institut National de la Statistique et des Etudes économiques. C'est un Gouvernement tenu par une élite. Cette composition confirme l'échec de l'EGALITE DES CHANCES et la raison principale pour laquelle l'ECOLE ne peut réussir : quel intérêt personnel, en effet, les membres d'un tel gouvernement, auraient-ils à développer la concurrence pour le Pouvoir?

Titulaires du baccalauréat général, issus de familles aisées, élues et fortement diplômées, vous pouvez vous engager dans cette voie, avec peu de risques et une chance certaine.

Titulaires du baccalauréat général, issus des catégories moyennes ou pauvres, vous savez ce qui vous attend : le combat d'une vie. Mais, sans vous, il n'y aura sans doute jamais d'égalité des chances.

Annie Keszey

Publié dans France, Société | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : politique, france, orientation, scolarité, profession, ministre | | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.