Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08 avril 2010

Circulaire administrative secrète : les rafles du Vel d’Hiv’ et de Drancy

velodrome hiver.jpeg

Le 10 mars 2010, Maître Eolas, avocat, a publié, sur son site « Le crime administratif en action ».

« Le crime contre l'humanité qu'a constitué l'extermination des juifs en Europe, au cours de la seconde guerre mondiale, est unique en ce qu'il est un crime administratif...C'est un crime commis à l'aide de la machine administrative, froide, efficace, organisée et insensible... ». Maître Eolas met en ligne un document d'archive « glaçant ».

C'est la circulaire, secrète, n° 173- 42, du 13/07/1942, de la Préfecture de Police, Direction de la Police Municipale de Paris, Etat- Major, bureau 4. Elle est signée du Directeur de la Police Municipale Hennequin.

Les nationalités et âges  des  femmes, enfants, hommes juifs concernés par l'arrestation de masse sont énumérés, ainsi que les dérogations. Le descriptif technique de l'organisation est complet : la composition des équipes d'arrestation, les horaires de « travail », les fiches à remplir (dont 38 fiches sur Puteaux), les effectifs, les comportements, les matériels, les cars, les renforts, les réponses anticipées aux éventuels problèmes, les gardes des lieux de rétention, tout est prévu avec minutie et expertise...

La copie du document authentique est accessible sur le site : Maître Eolas


monument_rafle_veldhiv.jpg

Monument commémoratif de la rafle, inauguré le 17 juillet 1994, par le Président de la République, M François Mitterrand : Place des Martyrs Juifs du Vel' d'Hiv, en bordure du Quai de Grenelle, à Paris.

La sculpture est de Walter Spitzer et de Mario Azagury. Les personnages sont des civils innocents, assis sur un socle incurvé comme la piste du vélodrome d'hiver...

chirac vel dhiv.jpg

16 juillet 1995, le Président de la République M Jacques Chirac prononce un discours fort. Il reconnaît que « la folie criminelle de l'occupant a été secondée par des Français, par l'Etat français » que « la France, ce jour- là, accomplissait l'irréparable ».

10 mars 2010 : Joseph Weismann, rescapé de la rafle, par son évasion, a 11 ans, dit : « A aucun moment de la vie, n'acceptez l'inacceptable... »

la rafle.jpg

10 mars 2010 : la réalisatrice Roselyne Bosch nous fait partager un moment de mémoire dans son long métrage « La Rafle » où Mélanie Laurent, Jean Reno et Gad Elmaleh nous appellent à ne jamais oublier.

Annie Keszey pour Atelier des Idées

Publié dans Web | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : atelierdesidees, france, histoire, guerre, déportation, veldhiv, drancy | | |  Facebook

Écrire un commentaire