Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02 mai 2012

REPONSE D'EMILIE TREVERT AU COMMENTAIRE DALLAS 9-2

Madame Emilie Trevert, auteur de « Dallas dans le 9-2 », dans l’hebdomadaire « Le Point » .

            Madame,

    Recevez nos remerciements pour la réponse faite à la lettre que l’atelier des idées avait adressée à votre hebdomadaire le 31/03/2012. 
Nous notons que vous aviez tenté de joindre Maître Drai, avocat de Madame Ceccaldi-Raynaud, pour un entretien qu’il a refusé. L’absence de cette information dans l’article induisait l’hypothèse que Madame Ceccaldi-Raynaud avait eu, certes, un avocat, mais seulement à charge: son père. Cette hypothèse est donc invalidée.
    Vous n’avez pas jugé les propos tenus par Monsieur Ceccaldi-Raynaud, contre sa fille, parce que vous souhaitez laisser chaque lecteur se faire sa propre idée. Votre choix, respectable, reste difficile à partager: une journaliste peut interpréter des faits, séparément de leur exposé. Les tentatives violentes verbales répétées de Monsieur Ceccaldi-Raynaud pour déshonorer sa propre fille ne semblent pas correspondre à une morale familiale républicaine, partagée. Mais sans doute avez-vous raison, la majorité des pères et mères aura su juger l’ignominie de tels propos paternels publics.
    Bon courage, transmettez nos remerciements aussi à M Giesbert qui a pris la peine de vous remettre notre correspondance.
    Annie Keszey.


Les commentaires sont fermés.