Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21 avril 2009

FCPE de Puteaux : une subvention amère...

logo_fcpe_puteaux.jpg

Suite à notre article très apprécié sur le Budget primitif 2009 de la Ville de Puteaux, le paragraphe faisant état des subventions accordées aux associations de parents d'élèves de Puteaux a retenu l'attention. La FCPE locale s'est étonné du manque d'égalité entre elle-même et sa consoeur la PEEP. Nous reprenons ci-dessous son communiqué :

L’Art « subtil » de faire croire au « ne rien faire »

Lors du Conseil municipal du 27 mars, Madame Ceccaldi, lors de la délibération sur les subventions accordées aux Associations, et tandis qu’elle chantait les louanges de la PEEP qui fait, selon elle, un « travail remarquable », n’a pas manqué de dénigrer celui de la FCPE « qui ne fait rien ». Il lui paraît donc normal d’accorder une subvention 10 fois plus conséquente à la PEEP qu’à la FCPE pour l’année 2009.

La PEEP va toucher 22 500 euros et la FCPE seulement 2 000. En fait, plus du double de ce que la PEEP demandait initialement !

Lire la suite

30 janvier 2009

Les jeux dangereux des cours de récréation

jeu_ecole.jpg

Des jeux violents menacent la sécurité des élèves dans les cours de récréation. Inacceptable ! L'Ecole est protectrice.

Il faudrait davantage de moyens pour surveiller, dit-on ! Peut-être. A la condition première que l'imagination responsable ait, d'abord, rentabilisé les moyens existants. Par exemple :

 

Le décalage horaire des déjeuners des personnels de direction

Les Directeurs d'Ecole (déchargés de classe), les Principaux de Collège, responsables de la sécurité interne des établissements partent-ils déjeuner après l'interclasse de midi, moment où tous les élèves demi-pensionnaires sont présents dans les lieux, c'est-à-dire vers 13H30, afin qu'ils puissent « faire des rondes de sécurité » dans l'établissement, aux bons moments ?

En général, le calme parfait régnant entre 13H30 et 14H30, tous les cours ayant repris, ils peuvent alors s'absenter. Ce décalage concerne aussi les Principaux Adjoints, les Gestionnaires, les Documentalistes, certains membres du Personnel de service (volontaires pour des tâches éducatives à l'intérieur de leurs horaires de travail).

Lire la suite

Publié dans Ecole, France | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : politique, école, éducation, jeuxdangereux, enfance | | |  Facebook