Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16 octobre 2009

Jean Sarkozy ou le dilemme de l'EPAD

nepostisme_jean_sarkozy_epad_puteaux.jpg

Jean Sarkozy, jeune fils du Président de la République, conseiller général des Hauts- de- Seine pour le Canton de Neuilly-sur-Seine sud, est candidat à la présidence de l'Etablissement public d'Aménagement de la Défense (EPAD).

Cette candidature interpelle légitimement sur l'impartialité du pouvoir en place mais « Jean » est le « bouc émissaire » d'une nouvelle campagne contre le Népotisme français, permanent, enraciné dans des siècles de Monarchie et entretenu par des courtisans républicains.

Le lynchage médiatique, procédé barbare, n'apporterait qu'une réponse éphémère à cette exception héréditaire.

Les promesses politiques de tous bords d'une « autre civilisation », d'une « société humaniste » supposeraient plutôt l'organisation d'un « GRENELLE » REFONDATEUR DES VALEURS DE LIBERTE, D' EGALITE ET DE FRATERNITE.

Comment une revendication pour l'égalité, sans restreindre la liberté, pourrait-elle rester fraternelle et aboutir ?

A court terme, l'instauration d'une DIRECTION COLLEGIALE pour l'EPAD, induisant un travail d'équipe pour gérer la complexité, serait une modernisation de sa gouvernance et un apaisement entre les générations.

L'AGE

Jean Sarkozy a 23 ans. Il fut élu conseiller général à 21 ans et président de son groupe UMP-Nouveau Centre a 22 ans. Il devrait obtenir sa licence en droit, fin 2010.

Les responsables politiques actuels ne forment pas un ensemble homogène par l'âge, ni par l'expérience, ni par le diplôme. Tous ne sont pas diplômés.

Le plus jeune conseiller général du Calvados, non élu, est une femme de 21 ans, fille de maire*. Bonaparte fut Général d'armée à 23 ans et 1er Consul à 30 ans.

La plupart des grands Généraux de l'armée de Napoléon avaient moins de 30 ans, nul n'étant trop jeune pour mourir au champ d'honneur.

Violaine de Montclos rappelle que le duc de Coislin, petit neveu de Richelieu, entra à l'Académie Française à 16 ans. Il en était le doyen 50 ans plus tard !

Le réseau des Ministères français et néerlandais des Affaires étrangères organise depuis 2005 des rencontres de Jeunes Talents issus du monde politique, économique, scientifique, culturel, associatif...

Lire la suite

08 septembre 2009

Les fournitures scolaires municipales de Puteaux

cartable ecolo rentree_puteaux.jpg

La municipalité de Puteaux offre, à chaque élève de l'école élémentaire, un cartable rempli de fournitures scolaires.

Le contenu du cartable varie selon les niveaux.

Pour le CM1, par exemple, il comprend :

  • Un sac à bandoulière noir brillant en polyester et coton, fait en Chine. Ce sac porte un quadrillage coloré avec des figures géométriques, des chiffres et des inscriptions : le doux, blue, XXIème siècle, je « cours » !
  • Une trousse de même origine et de mêmes couleurs.
  • 2 gommes différentes, conformes à la nouvelle norme européenne N E sur le jouet.
  • 1 paire de ciseaux à bouts ronds.
  • 4 marqueurs Velleda, pour tableau blanc, effaçables à sec, d'odeur faible, pour tableau blanc.
  • 4 « Bics », bleu, blanc, rouge, vert.
  • 18 crayons de couleur « Bic » kids, sans bois. Ces crayons sont en résine de synthèse, la mine est ultra résistante aux chocs et il n'y a pas d'échardes en cas de bris. Ils résistent aux mordillages.
  • 6 tubes de colle UHU, sticks sans solvant, faits en Allemagne.
  • 1 taille crayon avec récepteur.
  • 12 crayons « graphite », sans bois, à mines ultra solides, fabriqués recyclés à 57% de leur poids.
  • 2 cahiers de 96 pages, papier surfin de 70 grammes, cahier NF 91, marque Hamelin. Ces cahiers limitent des impacts environnementaux liés à l'impression et à la fabrication du papier et du produit.

Lire la suite

Publié dans Ecole, Puteaux | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : atelierdesidees, puteaux, école, fournitures, scolarité | | |  Facebook