Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07 juillet 2009

Conseils municipaux de Puteaux et d'ailleurs

puteaux_conseil_municipal.jpg

L’atelier des idées, à partir d’une liste de critères fixes, va observer le déroulement de plusieurs conseils municipaux, afin d’en dégager les points communs de fonctionnement et les particularités.

LE CONSEIL MUNICIPAL DU 3 JUILLET 2009 A PUTEAUX

Ce conseil a duré 3H45, de 19H à 10H45.

Il s’est tenu dans la salle du Conseil. Cette salle est de « conception scolaire » hiérarchisée. Une ligne composée d’un vaste bureau central de 4 places, surélevé, et de tables latérales, fait face à des rangées de bureaux de 2 places.

La salle est équipée d’un écran de télévision et de micros individuels.

Chaque place, outre la bouteille d’eau et le verre, comprend des cadeaux pour les membres du conseil : l’enregistrement de 16H01, film sur le thème de la sécurité, impliquant de jeunes putéoliens, présenté en ouverture de séance et un cahier de vacances.

Le public occupe un espace « en balcon » qui surplombe le conseil. De ce lieu, on ne voit, de face, que la rangée dont le centre est occupé par le Maire. Le son reçu est de qualité médiocre et inaudible en provenance de certains intervenants. Il y a 33 chaises, quelques- unes sont réservées dont 1 à la demande de M Badinter.

Lire la suite

Publié dans Conseil Municipal, Puteaux | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : politique, puteaux, conseilmunicipal, démocratie | | |  Facebook

30 juin 2009

Le droit au logement à Puteaux comme ailleurs !

droit_logement_puteaux.jpg

Estella* vit dans un édifice privé indécent de Puteaux. Elle est locataire d’une pièce de 14m2, au loyer mensuel de 500 €, qu’elle occupe avec ses 3 enfants, dont le petit dernier de 2 mois est le seul à disposer d’un lit. Estella, caissière de grande surface, travaille régulièrement, à temps partiel contraint, avec un contrat à durée indéterminée. Ses seuls revenus mensuels, salaires et allocations, sont de 1300 €, très inférieurs donc au seuil de pauvreté de 1850 €.

Il lui est impossible actuellement de déménager pour un appartement privé de 2 pièces à  Puteaux, légèrement amélioré, à la surface comprise entre 18 et 24 m2. Les loyers demandés, selon les quartiers et le standing, s’étalent de 700 € charges comprises à 1200 €. Dès la première minute des visites sur place possibles, le nombre de «  demandeurs » est supérieur à quinze !

Les propriétaires concernés exigent des futurs locataires des  gains égaux ou, mieux encore, supérieurs à 3 fois le loyer, avec une caution familiale ou amicale. Les annonces dans les journaux spécialisés sont obsolètes dès les premières heures de leur parution.

Les revenus d’Estella sont définitivement incompatibles avec ces exigences. Son relogement, à Puteaux, dans le secteur privé, est IMPOSSIBLE.

Lire la suite

Publié dans Logement, Puteaux, Société | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : politique, france, logement, puteaux | | |  Facebook