Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06 janvier 2009

Palma de Mallorca et Puteaux : la ZAC du théâtre

zac_theatre.jpgPourquoi ne pas utiliser le projet de la ZAC du Théâtre pour aérer la ville, éviter les nuisances des livraisons et dynamiser les commerces ?

Palma de Mallorca et Puteaux : la ZAC du théâtre. Palma est une ville, en demi cercle, ouverte sur la mer.

Il y a quelques années, les touristes ne fréquentaient qu'une partie de la ville, équipée, en particulier, de grandes surfaces comme le Corte Ingles et de nombreux petits commerces.

Afin de pallier à la densité croissante des consommateurs sur cette zone, les autorités ont créé un second pôle d'attraction, à l'opposé de la ville, en doublant les structures d'appel : 2d Corte Ingles, Zara, Mango...

L'accès à cette zone peut se faire à pied, en train et un vaste parking souterrain a été construit à proximité. Le but est atteint.

Toutes proportions gardées, le pari de la ZAC du théâtre de Puteaux telle qu'elle est prévue semble plus aléatoire : les nouveaux commerces pourraient ne pas recevoir la clientèle nécessaire à leur survie.

D'autre part, ce projet ZAC ne répond pas aux problèmes actuels importants du centre ville.

 

Pourquoi ne pas déplacer Monoprix, vers la Seine, vers l'Ecole, dans cette ZAC ?

  • Le magasin pourrait comporter un étage afin d'utiliser une surface moindre au sol.
  • La partie « vivante » du centre de Puteaux serait ainsi un quadrilatère au lieu de rester linéaire.
  • Monoprix servirait de pôle d'attraction fort.
  • Les petits commerces prévus dans les travaux futurs occuperaient alors les locaux, achetés, de l'actuel

 

monoprix.jpgMonoprix et se trouveraient sur un axe plus favorable au négoce.

Monoprix, Mac Donald's, le fleuriste sont des entreprises qui nécessitent, pour leur approvisionnement et le retrait de leurs déchets, de très nombreuses rotations de camions qui affectent, par leur bruit, leur pollution et leur encombrement les rues Jean Jaurès et Collin, en particulier.

Ces magasins ne disposent pas d'espaces de livraison adaptés et créent des nuisances : la façade de Monoprix est rutilante, l'arrière est un cloaque (c'est la vue « sur jardin » du 19 Rue Collin).

Le recul de Monoprix, avec un nouveau tracé pour les rotations de camions et leur stationnement, en bordure de ville et non plus au centre est aujourd'hui possible.

Si la ZAC est construite, telle qu'elle est dessinée, l'occasion d'animer un plus grand espace de centre ville et de lui permettre de mieux respirer ne se présentera plus.

Le député Jean-Paul Charié vient de déposer un rapport proposant une réforme des règles d'implantation des magasins: il propose, en particulier, la création de centres logistiques mutualisés,pour les commerces, afin de supprimer les nuisances des livraisons.

Publié dans Puteaux | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : politique, puteaux, palma, france, espagne, zac | | |  Facebook

01 septembre 2008

Comptes 2007 de la Ville de Puteaux

 

données BPS exprimées en euros -

PUTEAUX - HAUTS-DE-SEINE

Population (doubles comptes) : 40 950 Habitants - Budget principal seul

Strate : communes de 20 000 à 50 000 hab n'appartenant à aucun groupement fiscalisé

 

 

 

2007

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Comptes 2007 de Puteaux

En milliers d'Euros

Euros par habitant

Moyenne de la strate

TOTAL DES PRODUITS DE FONCTIONNEMENT = A

158 857

3 879

1 664

TOTAL DES CHARGES DE FONCTIONNEMENT = B

142 174

3 472

1 517

RESULTAT COMPTABLE = A - B = R

16 683

407

1

TOTAL DES RESSOURCES D'INVESTISSEMENT = C

57 708

1 409

579

TOTAL DES EMPLOIS D'INVESTISSEMENT = D

54 235

1 324

583

Besoin ou capacité de financement de la section d'investissement = E

-3 473

-85

4

Capacité d'autofinancement = CAF

21 432

523

188

FONDS DE ROULEMENT

20 752

507

98

 


 

 

Opérations de Fonctionnement

En milliers d'Euros

Euros par habitant

Moyenne de la strate

 

TOTAL DES PRODUITS DE FONCTIONNEMENT = A

158 857

3 879

1 664

 

dont : Impôts Locaux

73 413

1 793

749

 

Autres impôts et taxes

9 915

242

178

 

Dotation globale de fonctionnement

42 134

1 029

403

 

TOTAL DES CHARGES DE FONCTIONNEMENT = B

142 174

3 472

1 517

 

dont : Charges de personnel

57 476

1 404

787

 

Achats et charges externes

46 359

1 132

398

 

Charges financières

0

0

45

 

Contingents

723

18

39

 

Subventions versées

5 949

145

119

 

RESULTAT COMPTABLE = A - B = R

16 683

407

146

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2007

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Opérations d'investissement

En milliers d'Euros

Euros par habitant

Moyenne de la strate

TOTAL DES RESSOURCES D'INVESTISSEMENT = C

57 708

1 409

579

dont : Emprunts bancaires et dettes assimilées

0

0

155

Subventions reçues

1 386

34

64

FCTVA

5 991

146

41

Retour de biens affectés, concédés, ...

0

0

0

TOTAL DES EMPLOIS D'INVESTISSEMENT = D

54 235

1 324

583

dont : Dépenses d'équipement

53 852

1 315

416

Remboursement d'emprunts et dettes assimilées

0

0

109

Charges à répartir

0

0

0

Immobilisations affectées, concédées, ...

0

0

0

Besoin ou capacité de financement de la section d'investissement = E

-3 473

-85

4

 

2007

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Elements de Fiscalité

En milliers d'Euros

Euros par habitant

Moyenne de la strate

 

Potentiel fiscal (population = 41624 habitants)

174 584

4 194

961

 

Produits foncier bâti

22 258

544

252

 

Produits foncier non bâti

14

0

3

 

Produits taxe d'habitation

6 074

148

188

 

Produits taxe professionnelle

43 273

1 057

314

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2007

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Autofinancement

En milliers d'Euros

Euros par habitant

Moyenne de la strate

 

 

Excédent brut de fonctionnement

12 054

294

227

 

 

Capacité d'autofinancement = CAF

21 432

523

188

 

 

CAF nette du remboursement en capital des emprunts

21 432

523

78

 

2007

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Endettement

En milliers d'Euros

Euros par habitant

Moyenne de la strate

Encours de la dette au 31/12/N

595

15

1 116

Annuité de la dette

0

0

152

Avance du Trésor au 31/12/N

0

0

0

 

http://www.comptes-publics.gouv.fr/

Les comptes des années 2000 à 2007 y sont accessibles. L'intérêt est double : la présentation synthétique et l'indication des moyennes de la strate.

 

Publié dans Fiscalité, Puteaux | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : politique, puteaux, fiscalité | | |  Facebook