Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25 novembre 2009

Les mouvements citoyens

corinne lepage entre colere et espoirs.jpgLa perte de confiance dans les partis politiques traditionnels engage des militants à chercher d'autres voies pour « changer le monde » et pour influencer les élus.

Il existe de nombreuses structures d'échanges et de réflexion, en dehors des partis : les « cercles », les fondations, les clubs... mais plutôt réservées à des élites restreintes et dont les productions ne sont pas obligatoirement concrétisées.

Corinne Lepage, députée européenne, Présidente du Club 21 et Vice- Présidente du Mouvement Démocrate pense que les partis politiques sont dans une impasse.

Il est impossible d'y travailler collectivement parce que les préoccupations électorales individualistes l'emportent sur l'urgence du changement.

Elle a crée, le 16 novembre, une association en réseau: Terre Démocrate, l'imagination au pouvoir. Les fondateurs et les membres partagent un même désir de faire émerger des solutions nouvelles.

http://www.terre-democrate.fr

alternative jean francois khan.jpgJean- François Kahn, cofondateur de l'hebdomadaire Marianne, qui s'est mis en satellite lointain du MoDem, a inauguré, le 18 novembre, le Centre de Réflexion et de Recherches pour l'Elaboration d' Alternatives, le CRREA, de paix. Jean François Kahn veut faire affluer, dans son association populaire, des gens de tous les horizons, démocrates et républicains, pourvu qu'ils placent l'homme au cœur de leurs réflexions.

Ce think tank n'a pas encore de site internet mais l'on peut accéder aux informations disponibles en tapant CRREA par google.

Le 21 novembre, c'est Patrick Sébastien, animateur de télévision, qui a souhaité peser sur la politique. Il va créer un rassemblement humaniste. Ce rassemblement  n'aura pas d'élu et aucun élu ne pourra s'en réclamer...

http://www.patricksebastien.fr: message vidéo.

Le prochain « cercle » sera sans doute celui de Fadela Amara, Secrétaire d'Etat en charge de la politique de la ville...

http://www.fadela-amara.net/blog/

Annie Keszey

Publié dans France, Société, Web | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : politique, société, france, mouvements, citoyen | | |  Facebook

23 novembre 2009

Grands sujets du moment : ce qu'en pense Robert Badinter

robert badinter.jpgFaut-il légaliser l'euthanasie ?

« Chacun, en France, est libre de disposer de sa vie, libre, s'il le désire, de se suicider. Le suicide n'étant pas un délit, l'aide au suicide ne peut-être poursuivie. Il n'est donc pas nécessaire de légiférer »...

 

Faut-il une loi sur le port de la burqa ?

« Je suis un adversaire résolu de la burqa. Elle exprime une conception du rapport  de la femme aux autres et à la société que nous refusons...Mieux vaut procéder par des arrêtés municipaux interdisant le port de la burqa dans certains lieux publics et notamment dans les services publics. L'arrêté sera contesté et le Conseil d'Etat décidera au cas par cas »...

 

Faut-il pénaliser les délinquants sexuels qui refuseraient un traitement par castration chimique ?

« La castration est une mutilation irréversible de l'homme contraire à nos valeurs et aux principes de notre droit. Ce dont on parle, c'est d'un traitement hormonal destiné à réduire la libido. Il ne peut être administré qu'avec le consentement du sujet et doit être réversible...

Ces traitements (complexes) nécessitent le concours de praticiens qui actuellement font cruellement défaut »...

 

Le débat sur l'identité nationale est-il nécessaire ?

« L'arrière- pensée politique est évidente. Si l'on voulait un débat consensuel, il aurait fallu que les responsables politiques de tous les partis soient reçus à l'Elysée pour discuter de son contenu et de ses modalités »...

 

Quelle est votre définition de l'identité nationale ?

« Je lui vois trois composantes essentielles :

  • la culture française exprimée dans une langue prestigieuse, le français,
  • le triptyque, liberté, égalité, fraternité, auquel s'ajoute la laïcité spécifique de notre pays,
  • la conscience d'un avenir commun : les Français partagent une communauté de destin  qui fonde le modèle social français »...

Extraits du Parisien du 22/11/2009. Propos recueillis par Eric Hacquemand et Henry Vernet.

Image : Sénat

Annie Keszey

Publié dans France, Société, Web | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : politique, france, robertbadinter | | |  Facebook