Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14 avril 2011

Puteaux : l’espoir « suspendu » de la restauration du bâtiment privé, 19 rue Collin

19_rue_collin_puteaux_avril_2011.jpg

Le 1/08/2009, le site www.atelier-idees.org a publié un rapport sur la copropriété privée du 19 Rue Collin, à partir de l’étude de ses archives qui reste consultable.

[Brefs rappels : Le 19 Rue Collin est le bâtiment D d’une copropriété importante dont les autres bâtiments sont situés aux 111, 113 et 115 Rue Jean Jaurès. Monoprix  est le copropriétaire principal de cet Ensemble immobilier, quant aux tantièmes de copropriété. L’état des bâtiments signe une fracture sociale, visible et rare, à l’intérieur d’une même copropriété, à partir essentiellement des graves et permanentes erreurs de gestion des syndics successifs. De plus, les conseils syndicaux du passé, n’ont pas eu l’énergie nécessaire pour lutter contre la dégradation de ce bâtiment précis. En 2009, à partir des interventions solidaires et responsables de Madame Le Maire de Puteaux et des Services de la Préfecture des Hauts-de-Seine, le syndic ABS de Suresnes, M Forabosco, a fait établir un rapport, par un architecte,  de « remise à neuf » de ce « taudis privé », en plein cœur de ville. Lors de l’Assemblée Générale suivante de la copropriété des devis de travaux concurrentiels, urgents, hiérarchisés et planifiés devaient être soumis à l’approbation des copropriétaires. C’était, enfin, l‘espoir d’une amélioration des conditions de vie.]

Or, cette nouvelle Assemblée Générale annuelle obligatoire, avant l’échéance des 6 mois après la clôture des comptes, n’a pas  encore  eu lieu ! Le syndic ABS a « vendu » son activité au Cabinet Foncia-Marceau, de Courbevoie, dont le Président est M Bénazet.

Les copropriétaires n’ont pas été consultés et ils ne connaissent pas la nature juridique de la transaction, à ce jour. Deux courriers adressés aux copropriétaires, par M Forabosco et M Bénazet, évoquaient « un rapprochement de leurs équipes ». Depuis, le syndic Foncia-Marceau, défaillant, a laissé passer la date d’extinction du contrat de syndic et placé ainsi la copropriété dans une situation « d’absence de syndic » qui lui porte un nouveau préjudice. Les copropriétaires ne sont pas au courant des mesures qui les impliqueront.

Il est fort probable que sur intervention du Président du Tribunal de Grande Instance de Nanterre, un administrateur judiciaire soit désigné pour gérer l’Ensemble jusqu’à la prochaine Assemblée Générale. Ce sera long et coûteux. Cet Administrateur, puisqu’il est judiciaire, pourrait cependant avoir une action très positive sur la situation actuelle de la comptabilité, par exemple, erronée et parfois illégale. Le rappel suivant des principales données à rectifier, après avoir été communiqué à Foncia- Marceau, qui d’ailleurs, s’en est « ému », serait adressé aussi à son éventuel successeur.

Lire la suite

Publié dans Puteaux | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : puteaux, 19 rue collin, insalubrité, hautsdeseine, logement, habitat | | |  Facebook

02 novembre 2009

Dix minutes constructives à l'Office des HLM de Puteaux

ophlm_puteaux.jpg

L'employée jeune, souriante, légitimement un peu tendue, est seule à l'accueil de l'Office des HLM, ce matin-là.

Le téléphone sonne sans répit et des personnes entrent régulièrement dans le bureau.

Avec talent, l'employée tente de maîtriser l'ensemble, mais les questions et problèmes d'origines diverses s'entrecroisent !

 

Premier appel :

Bonjour Monsieur...Oui...Je vous passe le service technique...Le service technique ne répond pas, appelez plus tard!

 

Second appel :

Bonjour Monsieur...Non, impossible...Le service technique ne répond pas...Je ne suis pas responsable, je suis à l'accueil !

 

Première personne :

Approchez, Madame, je vous écoute.

  • Mon vigik ne fonctionne plus et quand j'arrive, de nuit, après mon travail, à la porte de mon immeuble, je ne peux pas rentrer.

Voyez le gardien de votre immeuble !

  • Je viens de le voir, c'est lui qui m'a dit de venir ici.

Alors, écrivez une lettre.

  • C'est impossible, cette nuit, je ne pourrai pas rentrer chez moi !

Alors voyez le gardien, ici je ne peux rien faire.

  • Quelle organisation ! C'est toujours comme cela!

Lire la suite

Publié dans Logement, Puteaux | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : logement, puteaux, hlm | | |  Facebook

01 août 2009

19 rue Collin à Puteaux : un taudis en plein centre-ville

taudis 19 rue collin puteaux (1).JPG

Une fracture sociale de proximité.

Ce second rapport, définitif, a été établi à partir des documents d’archives du Syndic, du Conseil Syndical et de copropriétaires , de 1992 à 2008. Les archives sont incomplètes, le précédent syndic ayant conservé certains documents essentiels, en particulier les dossiers des débiteurs.

Cependant ces 16 ans d’histoire sont éclairants

L’immeuble dégradé du 19 Rue Collin, au cœur de Puteaux, est un immeuble privé. C’est le bâtiment D d’une copropriété découpée, quant à sa gestion, en 10 parties de A à J, aux numéros 111, 113, 115 Rue Jean Jaurès et aux 17 et 19 Rue Collin. La cour, dont l’entretien et les réparations devraient être assumées par LRDM… Monoprix (lots 176, 177, 178, 179, selon le règlement de copropriété), était un cloaque… jusqu’au miracle d’aujourd’hui : quelqu’un a dégagé et nettoyé l’espace ! (la Mairie)

Les volets, en premier plan de la façade, sont ceux de la loge de l’employé des parties B, C, D.

La mairie de Puteaux a demandé, plusieurs fois, des travaux d’urgence, en 2001, en 2006 (contre le saturnisme, l’insalubrité) …et vient d’initier, à la suite d’un premier rapport, une large réunion afin d’envisager, certainement, un meilleur avenir.

Lire la suite

07 juillet 2009

Les HLM de Neuilly-sur-Seine à Puteaux ?

hlm_puteaux_neuilly.jpg

Nicolas Sarkozy a dirigé Neuilly de 1983 à 2002.

Le monde HLM propose plusieurs types de logements, avec des loyers et des critères d’attribution très différents:

  • PLAI (prêt locatif aidé d’intégration), pour les ménages aux faibles ressources,
  • PLUS (prêt locatif à usage social) auquel peuvent prétendre les 2/3 de la population,
  • PLS (prêt locatif social), pour les catégories intermédiaires.

Au 1/01/2007, la ville avait 954 logements sociaux, soit 3. 2% des logements  au sens de la loi SRU 2000 qui impose à 740 communes d’atteindre 20% en 20 ans.

Pour les faibles pourcentages, des pénalités sont prévues qui n’ont concerné Neuilly qu’en 2004.

Le foncier est rare et cher à Neuilly, les bailleurs sociaux achètent donc des immeubles anciens du parc privé pour les transformer, mais les locataires en place au moment des rachats ont le droit de rester. Le Conseil Général participe aux programmes sociaux et à ce titre bénéficie d’un contingent d’appartements attribués à des catégories socialement favorisées. Autrefois l’attribution de logements sociaux n’était soumise à aucun critère de ressources et ces occupants se trouvent toujours dans ces lieux.

Les voitures des parkings HLM, d’abord, interpellent : Peugeot 607, 4X4, BMW, coupé Alfa Roméo. ..

Lire la suite

Publié dans Logement, Puteaux | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : politique, sarkozy, neuilly, puteaux, logement, hlm | | |  Facebook

30 juin 2009

Le droit au logement à Puteaux comme ailleurs !

droit_logement_puteaux.jpg

Estella* vit dans un édifice privé indécent de Puteaux. Elle est locataire d’une pièce de 14m2, au loyer mensuel de 500 €, qu’elle occupe avec ses 3 enfants, dont le petit dernier de 2 mois est le seul à disposer d’un lit. Estella, caissière de grande surface, travaille régulièrement, à temps partiel contraint, avec un contrat à durée indéterminée. Ses seuls revenus mensuels, salaires et allocations, sont de 1300 €, très inférieurs donc au seuil de pauvreté de 1850 €.

Il lui est impossible actuellement de déménager pour un appartement privé de 2 pièces à  Puteaux, légèrement amélioré, à la surface comprise entre 18 et 24 m2. Les loyers demandés, selon les quartiers et le standing, s’étalent de 700 € charges comprises à 1200 €. Dès la première minute des visites sur place possibles, le nombre de «  demandeurs » est supérieur à quinze !

Les propriétaires concernés exigent des futurs locataires des  gains égaux ou, mieux encore, supérieurs à 3 fois le loyer, avec une caution familiale ou amicale. Les annonces dans les journaux spécialisés sont obsolètes dès les premières heures de leur parution.

Les revenus d’Estella sont définitivement incompatibles avec ces exigences. Son relogement, à Puteaux, dans le secteur privé, est IMPOSSIBLE.

Lire la suite

Publié dans Logement, Puteaux, Société | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : politique, france, logement, puteaux | | |  Facebook

16 février 2009

Maîtriser les charges de copropriété

image syndic_puteaux.jpg
Le Conseil National de la Consommation, le 27/09/2007, a voté un texte important concernant les honoraires des syndics et les contrats de syndics.

Le but est double :

  • rendre les contrats comparables,
  • s'opposer aux facturations excessives.

49 tâches sont comprises dans le forfait de base.

L'une de ces tâches appelle une vigilance particulière: c'est la facturation de l'Assemblée Générale annuelle. Que cette Assemblée ait lieu pendant les heures ouvrables, ce qui est rare, ou en dehors des heures ouvrables, sa facturation et sa durée prévisionnelle doivent être intégrées au forfait annuel. Si la durée réelle (en fin d'exercice) dépassait la durée prévue, le syndic pourrait ajuster sa rémunération.

C'est une évolution importante. Jusqu'à présent, le coût de l'Assemblée Générale aux heures ouvrables était intégré au forfait et donc payé par les copropriétaires. Quand cette même Assemblée Générale se déroulait en dehors des heures ouvrables, les copropriétaires devaient la payer en totalité. Il y avait donc 2 versements cumulés pour un seul travail puisqu'il n'était pas tenu compte du versement forfaitaire.

Conseil National de la Consommation «AMELIORATION DE LA TRANSPARENCE TARIFAIRE DES PRESTATIONS DES SYNDICS DE COPROPRIETE »

Consultation de l'avis / Consultation du rapport complet

Le développement de cette mesure est accessible gratuitement sur le site de l'Association des Responsables de Copropriétés : www.unarc.asso.fr

21 janvier 2009

Programme municipal citoyen 2008 : le logement

Cette synthèse est issue du projet citoyen présenté par la liste Puteaux Ensemble aux élections municipales de mars 2008.

 

politique logement_puteaux ensemble.jpg

LA CRISE

L'exceptionnelle crise du logement, malgré le dynamisme immobilier, et la crise sociale interdépendante, n'épargnent pas Puteaux. L'importante construction de logements neufs et le marché de l'immobilier ne servent pas  les besoins majoritaires.

L'augmentation des prix des logements neufs, des logements anciens et des loyers, rencontre la faiblesse des revenus et des aides pour le logement, la diminution des retraites, le chômage et le coût croissant de l'énergie.

Les loyers des HLM de Puteaux, conventionnés (Aide Personnalisée au Logement), viennent d'augmenter de 2.67%, c'est 2 fois plus que l'augmentation des salaires des ouvriers, employés  et retraités.

Les avantages fiscaux accordés aux propriétaires privés en échange de la location de leur bien pendant 9 ans, ont eu des effets pervers: les loyers sont excessifs et les choix géographiques inadaptés.

Lire la suite

Publié dans Logement, Puteaux, Puteaux Ensemble | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : puteaux, municipale, logement, hlm, puteauxensemble | | |  Facebook