Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22 juin 2010

Le métier de professeur

sebastien clerc professeur.jpg

« Un professeur transmet des connaissances. L'école publique dans laquelle il exerce, en 2010, est en difficulté ».

Dans le passé, le Ministère de l'Education Nationale, n'a jamais accepté de reconnaître la complexité du métier de professeur au- delà de sa fonction unique, originelle, de transmission d'une matière, par des cours magistraux, de préférence.

Le recrutement des professeurs se fait à partir d'examens et de concours qui évaluent des connaissances. Les aptitudes à parler, communiquer, intéresser,  gérer des groupes,  maintenir l'ordre,  travailler en équipe, se former en permanence,  prévenir la violence,  innover en instruction et en éducation sont des qualités professionnelles indispensables, dont l'apprentissage, paradoxalement, n'est pas ou peu proposé par l'Institution.

Les cadres de l'Education Nationale, majoritairement, ont une idéologie conservatrice, éloignée de la « pédagogie », mot- valise rejeté, déraisonnablement. Ils sont les principaux responsables de l'état actuel, injuste, du Système.

Sébastien Clerc, jeune professeur de Français et d'Histoire vient de publier  « Au secours ! Sauvons notre école », aux éditions OH. Après une analyse approfondie des difficultés graves et variées de l'acte d'enseigner, il propose des solutions pour sauver l'école. C'est une rare description du métier de professeur dans sa réalité actuelle qui interpelle, avec sincérité, cette Institution plutôt muette et ses usagers !

La réalité pédagogique décrite est celle d'un lycée professionnel de Seine-Saint-Denis : ce n'est pas la réalité de l'Education Nationale. L'égalité des chances n'est pas harmonieusement répartie, en effet, sur le territoire de la République. »

Lire la suite