Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03 octobre 2016

La direction de Pôle emploi et les chahuteuses: une alliance aléatoire.

Solenn Thomas et Laura Cherfi, en particulier, sont membres du site www.leschahuteuses.fr, association et mouvement sex-positif qui organise des événements autour du corps et des sexualités joyeuses.

Solenn Thomas intéressée par la méditation, le mind-mapping *, la philosophie, les mandalas**, le ciné-coaching intervient aussi sur les sites : http://www.colibris-le mouvement.org,   https://medium.com/@solennthomas  et  https://about.me. Après des études à l’Ecole supérieure de commerce de Clermont - Ferrand elle est devenue consultante puis chasseur  de têtes de cadres dirigeants et de hauts potentiels dans le Cabinet d’Alexander Hughes, sans doute. La découverte de la pauvreté...en Inde et l’enseignement de la méditation via Vipassana  ont transformé sa vie en la déterminant à s’engager pour aider toutes les personnes à « éclore » au sein d’un premier réseau social réel, humain, positif... [ Sur Internet, les avis sur Vipassana sont à consulter.] Fondatrice du site http://EKlore.fr, (le K interpelle la langue française !), elle organise le premier festival « EKlore talents et emploi » (FETE, mais, bien sûr, créativité oblige, sans accent sur le premier E), le 3/10/2016, à la Cité des Métiers, des Sciences et de l’Industrie de la Villette, de 9 h à minuit, à Paris.

La Direction générale de Pôle emploi est contributeur d’EKlore et lance le PoC, c’est-à-dire comme chacun sait,  le Proof of Concept***, afin de tester les modes d’accompagnement innovants sur le thème de l’emploi.

Les EKloreurs, organisateurs du Festival, ont certes des  compétences novatrices. Par exemple, il y a un instructeur en Tantra****, en méditation, psycho-praticien du souffle, sexothérapeute et instructeur de marche sur le feu - un ingénieur en formation, formé au MBTI***** et au dialogue intérieur - une créatrice de mandalas...Laura Cherfi, sexploratrice est coach certifié et accompagne les individus dans leur bien- être relationnel, corporel et sexuel...

On imagine un de nos amis chômeur, désespéré de l’être, parmi les jeunes en difficulté d’insertion, les handicapés, les  profils atypiques, les femmes, les chômeurs âgés de plus de 50 ans ou ceux en chômage de longue durée quand il va être invité doctement par son conseiller de Pôle emploi à participer à ce Festival qui attend 500... talents, dont le sien !

Trouvera-t-il enfin un emploi ? Non ! Le Festival n’est pas un forum - emploi.

Les talents rentreront au Festival par un sas de décompression et suivront les trois temps forts de la journée allégés par les rencontres festives de 18h et l’apéro dinatoire de 20h. Anne Hidalgo interviendra peut-être.

Aucun objectif concret, évaluable, n’est assigné à cette journée. Le programme est une suite de mots- valises, thèmes nullement balisés : reconversion, travail de demain, sens, développement personnel etc...Les buts sont inaccessibles en des temps courts : Trouver/identifier des solutions créatives pour bâtir, développer ou redéfinir son projet professionnel – Appréhender les évolutions du monde du travail...

Conclusion provisoire : un langage abscons, une initiative étrange de Pôle emploi avec des collaborateurs surprenants.

 Les deux initiateurs, le Directeur de Pôle emploi, Didier Point de Pôle emploi et EKloreur, ne manqueront pas à leur devoir de publication d’un indice de satisfaction terminal des talents présents ce 3/10.Cet indice pourra être comparé au coût éventuel de cette manifestation accepté par Pôle emploi et rendu public bien sûr.

Aujourd’hui, le triste doute l’emporte quant au génie créatif d’EKlore qui prétend faire le bonheur de chômeurs sans leur assurer un nouvel emploi.

Pôle emploi prend un risque en tentant de se dégager obscurément de sa mission.

Certes les talents sont trilingues mais il est peut-être préférable d’éclairer le baragouin d’EKlore. Mind-mapping *: schéma supposé refléter le fonctionnement de la pensée. Les mandalas** : (sanscrit) cercle...environnement .Proof of concept*** : preuve de concept, démonstration de faisabilité. Tantra ****: (sanscrit), la pratique de la sexualité sacrée. MBTI***** : Myers Briggs Type Indicator, outil pour déterminer le type psychologique d’un sujet.                                                                              Annie Keszey.

19 janvier 2012

François, parler pour dire

Lettre ouverte à François Hollande, candidat à l’élection présidentielle.

 pour la france.jpg

Monsieur Hollande,


Jean d’Ormesson de l’Académie française, Nicolas Domenach et Laurent Neumann, journalistes de l’hebdomadaire « Marianne », Plantu, dessinateur du journal « Le Monde » et les autres…, en termes parfois vifs, critiquent votre absence de programme à 100 jours de l’élection présidentielle.


Jean d’Ormesson écrit: En face (de Nicolas Sarkozy), François Hollande. Il a un immense avantage: il n’a rien fait. Impossible de l’attaquer sur son action : il n’y en a pas. Elle se limite pratiquement à la Corrèze, dont il serait un peu vain de souligner qu’elle est le département le plus endetté de France…Non content d’avoir rien fait, il s’acharne à ne rien dire qui puisse l’engager si peu que ce soit…L’idéal pour Hollande, soucieux de ne faire aucune vague, serait de ne pas exister du tout. Il n’est pas très loin de ce rêve exaltant. C’est pour une absence de candidat qui fera une absence remarquable de président que beaucoup de Français se préparent à voter… (« Le Monde » du 13/01/2012)


En  page 12 du numéro 769 de « Marianne », à la fin de l’article « Etonnez-moi, François» les deux journalistes écrivent : Que François Hollande nous dise donc comment il va s’y prendre pour que les plus riches participent à l’effort national à proportion de leurs moyens ; comment il compte redonner foi en l’avenir de ces jeunes dont le marché du travail ne veut pas; comment il va procéder pour restituer un pouvoir d’achat à ceux qui en ont tant perdu, rendre fierté et autorité aux enseignants, sauver l’hôpital du naufrage, réindustrialiser ce pays qui a oublié ces petites et moyennes entreprises, ses artisans, ses petits producteurs…   


Réveillez-vous François !


Plantu est le plus rude ! François, statufié, est un penseur de Rodin : coude droit appuyé sur la jambe gauche, visage soutenu par la main et dos courbé. Le candidat, joufflu, crâne haut et lunettes rondes est nu, assis sur une « urne- trône » très réaliste et des bulles conduisent de sa tête à sa pensée du moment : Bon ! Heu…Et si je pondais vraiment un programme? La petite souris citoyenne debout et la rose socialiste restent perplexes. (« Le Monde » du 19/01/2012).


Monsieur François Hollande, écoutez votre « coach »: restez ordinaire et posé, vous n’empruntez pas des gestuelles oratoires éloignées de votre sobre personnalité et inutiles quand elles accompagnent des messages politiques d’attente particulièrement légers. Libérez-vous des contradictions de votre environnement proche et répondez aux attentes par un programme précis, stable, exigeant, créatif, passionnant de « Visionnaire concret».

 

Vous n’arrêterez pas  la destruction en cours de l’école publique par d’importants recrutements de professeurs (en supposant qu’ils soient utiles) : c’est plus compliqué. Développez, expliquez !


N’oubliez aucun domaine du rôle de l’Etat, par exemple celui de sa politique étrangère : continuerez-vous l’ingérence humanitaire guerrière à la manière de Messieurs Sarkozy et Henri Lévy en Lybie ou choisirez-vous l’ingérence humanitaire pacifique définie par Rony Brauman?...


Vos conseillers, en urgence, doivent « travailler plus ». Ont-ils lu Pierre Joxe, Philippe Bilger… (délinquance des jeunes, justice) Benjamin Coriat, Dominique Plihon, Henri Sterdyniak, Bernard Maris, Susan George…(économie), Pierre Rosanvallon, Michel Crozier, Michel Serres, Pierre Lascoumes, Edgar Morin…(société),, François Dubet, Philippe Meirieu, Marie Duru-Bellat… (école), André Grimaldi, Didier Tabureau…( santé). [Thomas Piketty (finances) ? Oui, c’est fait !]


Alors que les producteurs d’idées talentueux, en France et ailleurs, sont nombreux, aucun programme présidentiel ne propose encore le projet global espéré d’Union nationale.    

Image: www.forums.france2.fr

 

www.atelier-idees.org

Annie Keszey.  

04 mai 2010

Statut Auto-Entrepreneur : de moins en moins simple

 

logo-auto-entrepreneur.gif

Le statut d'auto-entrepreneur a connu un énorme succès dès son lancement le 1er janvier 2009,  atteignant 320 000  sur 580 200 créations d'entreprises en 2009. Ce régime a permis une croissance formidable du nombre de créations d'entreprises, malgré la crise (331 400 entreprises seulement  avaient été créées en 2008).

Mais ce statut, auquel j'ai souscrit,  réserve bien des surprises. Voici un tour d'horizon sur ce statut et  ses nombreux pièges .

La création

Pour la création rien de plus simple, il faut se connecter sur:

https://www.cfe.urssaf.fr/autoentrepreneur/CFE_Bienvenue

et suivre la procédure en quelques clics. Ce service est gratuit et très rapide. Mais attention, le résultat de la recherche du mot "Auto- Entrepreneur" sur les moteurs de recherche comme Google affiche des sites payants, ou propose des services souvent inutiles et payants ... Autre possibilité,  se rendre au CFE (Centre de Formalités des Entreprises) installé à l'URSSAF.

 

L'enregistrement

Les auto-entrepreneurs sont dispensés d'immatriculation au RCS (registre du commerce et des sociétés) ou au RM (répertoire des métiers)

Cependant, à compter du 1er avril 2010,  pour les activité libérales ou commerciales, et notamment les artisans, la dispense sera levée, et l'enregistrement deviendra obligatoire, même pour ceux qui sont déjà en activité.

 

L'éligibilité

Pour pouvoir bénéficier du régime d'auto-entrepreneur,  il y a une limitation sur le chiffre d'affaires :

- 80 300 €  pour une activité de vente de marchandises, d'objets, de fournitures, de denrées à emporter ou à consommer sur place ou pour une activité de fourniture de logement,

- 32 100 €  pour les prestations de services relevant de la catégorie des bénéfices industriels et commerciaux (BIC) ou des bénéfices non commerciaux (BNC).

En cas de création en cours d'année, le chiffre d'affaires est au prorata du temps: par exemple une entreprise de service créée en juillet 2009 ne doit pas dépasser 16 050 € correspondant à 6 mois d'activité.

Certaines professions sont réglementées et ne donnent pas droit au statut d'auto-entrepreneur (majorité des entreprises immobilières, location de marchandise ...)

Un employeur, ancien ou actuel, ne peut être auto-entrepreneur. Cependant on peut cumuler le statut d'auto-entrepreneur et de salarié,  d'auto-entrepreneur et de chercheur d'emploi, grâce aux systèmes de l'ACCRE (Aide aux Chômeurs Créateurs ou Repreneurs d'Entreprise). Les jeunes de moins de 25 ans peuvent également  créer leur auto-entreprise et bénéficier des exonérations de l'ACCRE .

Lire la suite

05 octobre 2009

Pourquoi l'Académie de Créteil ridiculise l'Enseignement Professionnel ?

academie_creteil_puteaux.jpg

Pourquoi l'Académie de Créteil ridiculise l'Enseignement Professionnel ?

Un vent de modernité souffle sur notre pays ces dernières semaines. Confrontée aux ravages de la crise financière, la France ne s'en laisse pas compter en développement son sens du génie et de l'innovation. Une idée originale nous arrive cette semaine de l'Académie de Créteil qui se lance dans l'Enseignement Professionnel qui « paye » ses élèves pour assister à leurs cours !

Le chantier national de l'Education Nationale visant à lutter contre l'absentéisme à l'école a trouvé, pour l'enseignement professionnel, un porte-parole de choc en la personne du Recteur de l'Académie de Créteil qui justifie cette nouvelle mesure pour palier la désaffection de ses élèves dans trois Lycées Professionnels de son secteur.

Dès le lundi 5 octobre, les élèves concernés signeront un engagement de présence et d'assiduité aux cours qui sera récompensé en retour d'une cagnotte versée à l'ensemble de la classe pour le financement d'un voyage de fin d'année ou des cours de Code de la route. Cette cagnotte pourra s'élever jusqu'à 10.000 €. Cette mesure pourra être étendue à la rentrée prochaine à une trentaine d'autres établissements.

Cette idée n'est en rien novatrice. Elle porte gravement atteinte au travail mis en œuvre par les professeurs de ces établissements qui subissent déjà une ségrégation vis-à-vis de certains de leurs collègues du général. Elle assène un coup violent à l'image de la filière professionnelle où, ses élèves ne seraient qu'un ramassis de cancres qui passent en courant devant la porte de leur Lycée. Elle déresponsabilise un peu plus les parents et les élèves qui pourraient considérer que l'Ecole est devenu un ticket de loterie où si tu grattes au bon endroit tu gagne une récompense !

Lire la suite

08 septembre 2009

Les grands patrons

grandes ecoles francaises.jpgPour devenir un Grand Patron et réussir, le candidat doit suivre un cheminement précis. Du diplôme à l'expérience internationale, de la capacité d'adaptation à la constitution d'un réseau dont le premier cercle rassemble les plus proches collaborateurs, de la maîtrise de la finance à la résistance physique. La crise et l'accélération des technologies exigent des capacités de réactivité.

L'Ecole des Mines, à Paris, a transmis à l'Expansion, pour publication, en exclusivité, dans son numéro de Juillet- Août 2009, un classement des établissements d'enseignement supérieur dans le monde. Il est basé sur la liste des 500 plus grandes entreprises internationales du magazine Fortune.

Les Mines ont reconstitué le parcours des patrons de ces entreprises, à partir d'une méthode simple d'attribution de points en fonction du nombre d'écoles dans lesquelles ces patrons se sont formés.

Les rangs :

  1. Université de Tokyo (Japon).
  2. Harvard (USA).
  3. Stanford (USA).
  4. Université de Waseda (Japon).
  5. Université nationale de Séoul (Corée du Sud).
  6. HEC (France).
  7. Université Duke (USA).
  8. Oxford (Grande Bretagne).
  9. Université de Pennsylvanie (USA).
  10. ENA (France)...

377 écoles sont non classées. L'école polytechnique de France occupe le rang 14, Sciences Po- Paris, le rang 15 et l'Ecole des Mines, le rang 18. Les Etats- Unis ont 10 universités dans les 25 premières, le Japon en a 6. La France est 3ème avec 5 grandes écoles, devant le Royaume-Uni, la Corée du Sud et l'Espagne...

Publié dans France, Monde, Travail | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : atelierdesidees, politique, france, grandesécoles, patron | | |  Facebook

13 mars 2009

La crise des multinationales de l’informatique

crise_economique_prehistorique.jpg

On peut comprendre que des entreprises en difficulté licencient, mais la logique nous dépasse  quand des entreprises largement bénéficiaires et, de surcroît, en progression, licencient.

Les exemples sont nombreux.

Dans l'industrie pharmaceutique,  Pfizer licencie  20 000 personnes alors que l'entreprise s’apprête à acquérir la société Wyeth pour 68 milliards de dollars… Des sociétés informatiques licencient.

  • Les sociétés américaines: Texas Instruments: 3400 licenciements, 10% de l’effectif (dont à Nice Sophia Antipolis). Intel: 6000. Sprint Nextel: 8000.
  • La société japonaise Sony : 5000.
  • La société néerlandaise Philips : 9000 (8% de l’effectif).
  • La société suédoise Ericsson : 5000

En 2008, dans le monde, tous secteurs confondus, plus de 2,5 millions d'emplois ont ainsi été perdus dont près de 600 000 pour le seul mois de décembre 2008.

Lire la suite

Publié dans Monde, Travail | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : politique, crise, informatique, entreprises | | |  Facebook

16 décembre 2008

Repos dominical : un certain tour de la question

repos_dominical.jpg

Le Président de la République veut absolument assouplir la législation sur le travail dominical. C'est un engagement de la campagne présidentielle. Sa demande est relayée par Xavier Bertrand, Ministre des Affaires Sociales, Luc Chatel, Secrétaire d'Etat chargé de l'industrie et de la consommation ( «  Le Monde du 9/12, le travail du dimanche est une avancée sociale ») et  Jean  François Copé, Président du groupe UMP, à l'Assemblée Nationale.

Une proposition de loi, déposée par Richard Mallié, député UMP des Bouches- du -Rhône, visant à définir les dérogations au repos dominical dans les agglomérations de 1 million d'habitants (Paris, Lyon, Marseille, Lille), les zones touristiques et les commerces alimentaires devrait être examinée ce mois.

Il s'agit d'une proposition et non d'un projet ce qui permet une moindre consultation des syndicats (source : direction du « Pèlerin », René Poujol). La CGT, cependant, a déposé, à l'Assemblée Nationale, une motion de 7 212 signatures (à la date du 28/11), la CFDT estime la proposition inutile et dangereuse : les compromis actuels d'ouverture d'un nombre faible de dimanches et de jours fériés sont suffisants.

Lire la suite

Publié dans France, Travail | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : politique, france, travail, dimanche | | |  Facebook